dimanche 4 novembre 2007

Isabelle Aubry

[b]
Un combat personnel[/b]

“Enfant, j’ai été violée par mon père. A 35 ans, j’allais très mal. En cherchant de l’aide, j’ai découvert qu’il n’existait aucune structure pour les victimes de l’inceste. J’ai donc créé un site. L’association, elle, est née après le décès d’une jeune femme. A 32 ans, elle voulait porter plainte mais n’a pas pu : le délai de prescription était dépassé. Elle s’est défenestrée, laissant ses deux petits garçons. Grâce à notre action en 2004, nous avons remporté une grande victoire : le délai de prescription est passé de 28 ans à 38 ans.”

Son coup de gueule

“ L’inceste ne figure toujours pas dans le code pénal. Pour que le viol soit reconnu, il faut qu’il y ait eu contrainte, violence et surprise. Mais comment voulez-vous qu’un enfant ose dire “non” dans certaines situations ? C’est abominable. 80% des affaires sont classées sans suite ! Il est temps de faire évoluer la loi."

Votez pour son projet pour qu'en France les victimes d'inceste puisse enfin parler et porter plainte ! VOTEZ

3 commentaires:

Rosie a dit…

Et bien Sublime, cela m'a fait plaisir de voter pour ce projet de loi.

L'inceste quel horreur, je ne sais pas ce que j'aurais fait si le père de mes enfants avait posé un tel geste. Thanks God, ils ont un bon père.

Comment vas-tu ma belle?

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Sublime a dit…

nous allons mieux mais toujours aucunes nouvelles de l'agresseur de mon fils :(
J'étais inquiète de pas te voir :-)
Bises

Cendra a dit…

Le vote est à partir du 19 novembre.

Je fais partie de cette association.
Elle est formidable (Isabelle)
Nous nous battons afin que l'inceste soit reconnu dans le code pénal.

Bises
Merci Sublime d'avoir fait passer ce message