vendredi 9 novembre 2007

Commissariat de L'Ariane

Comment vous expliquer, cher lecteur qui n'avait pas la chance de vivre sous notre beau soleil niçois, la réputation de la petite ville de l'Ariane...
Cet endroit était avant un doux repaire de prés et de champs et durant la guerre son destin funeste fut scellé par une appellation bien peu joyeuse comme le champ des fusillés...
Depuis des barres sont venues faire de l'ombre aux adorables maisons, mais le soleil est toujours là et la politesse aussi, certes vous aurez toujours la crainte vers ces grandes barres mais y faire son marché y est comme partout.
Ce matin , suite à l'agression de mon fils, nous sommes allés au commissariat et je ne peux que félicité les gens qui j'ai croisé dans cet endroit:
Courtois, polis, serviables et surtout compétents !
Bref j'aimerais pas être de l'autre coté, celui des méchants, car ces policiers là savent y faire.

Je voulais juste leur tirer mon chapeau car vraiment j'ai été bluffé par ce que j'ai vu ce matin.

Mon regret ne pas avoir pensé à prendre de sphotos.
PS: si touts les commerçants pouvaient être aussi aimables et courtois que ceux chez qui je suis allé cela serait vraiment agréable

2 commentaires:

Marilyn, la Californienne a dit…

Que je suis heureuse d'avoir ces nouvelles -- c'est tellement importante pour toi et pour ton fils aussi. Une nouvelle page de bonne pour vous deux apres votre l'automne difficile, je l'espere. Bisous a satellite vers toi,

Marilyn

Sublime a dit…

Merci Marilyn :-)
Ce matin je l'ai envoyé chez un ami qui a une entre prise pour le former un peu aux joies du travail ;-)